DARKO CVIJETIĆ

PILATNINA / TRIBUT DE PILAT


(na francuski prepjevao TOMISLAV DRETAR)



PILATNINA

Konji se linorezuju i stabla
Cure u hladovinu
Nečije vrijeme prelazi u mene
I ispuzava na prozor
Sklonost
Ratnih udovica da se
Razmeću sisama

Danas napokon učim
Zviždati
Sklopljenih očiju
Kao pred snošaj ili plakanje
Jaja se zaokružuju u pticama

Psi uz graničare civiljuju
U masovnim grobnicama
Klupe su sve praznije

Kao mrtav kut kao partizanska bista
Kao nokti




TRIBUT DE PILAT

Les chevaux se font en linotype et les tronc
Écoulent dans l'ombre
Le temps de quelqu'un passe en moi
Et grimpant rampe à la fenêtre
Prédisposition de veuves de guerre de se pavaner
Par leurs seins

Aujourd'hui enfin j'apprends à siffler aux yeux fermés
Comme avant le coïte ou La pleur
Les œufs s'arrondissent dans
Des oiseaux

Les chiens près des soldats confinaires deviennent civiques
Dans les tombeaux collectifs
Les bancs sont de plus en plus vides

Comme coin mort
Comme buste de partisan
Comme des ongles






VENICE, VENICE PO RIJEČIMA

Oči nedavno batinanih ljudi
Poput svadbenog ponašanja vode
Životinje s ivice velikih događaja
Mreže tetiva
Iz okretanja moje majke

Titraju jarebice
Lovcu na nišanjenjima
Ikre dok čipkaju
Mjesečinu na vodi

Smijeh napuštan od istoka
Ili išibavanje konja
U zamjenu za
Leševe leptira u herbariju

Kadrovi nadlijetanja crkve
Ili slika starice dok se raskikava

Dođeš na rat
Kao na čaj u pet
Baš kako grlu nema sjenke
Crvenoj bojici muzike

Niti vrtu suda o pustinji







PETITES VEINES, PETITES VEINES DE PAROLES


Les yeux des hommes tout récemment bâtonnés
Comme le comportement nuptial de l'eau
Les animaux de borde de grandes évènements.
Vaisseaux de tendons
De tournure de ma mère

Vibrent des perdrix aux chasseurs sur le points à viser
Œufs de poissons pendant qu'elle brodent
La claire de la lune sur la surface de l'eau
La rire abandonné de l'est

Ou la flagellation des chevaux
En revanche pour
Des cadavres de papillons dans les herbiers

Les cadres des survoles des églises
Ou l'image de vieillarde au moment qu'elle détresse ses cheveux

On arrive à la guerre comme en five-o'clock-tea

Justement comme si la gorge n'a pas d'ombre
À la couleur rouge de musique




Ni de jugement au désert.






prepjev na francuski - Tomislav Dretar

Objavi komentar Blogger

 
Top